Bon nombre de femmes hésitent à s’épiler à cause des tortures pendant et après l’opération. Certes, on l’effectue pour être belle, mais honnêtement, elle nous fait mal plus qu’on le croyait. Heureusement, il existe des solutions pour diminuer la brulure. Voici alors les techniques les plus pratiques pour réduire la douleur durant l’épilation.

Choisissez le bon moment

La soirée constitue le meilleur moment pour réaliser l’épilation. C’est pendant ce laps de temps que la peau se repose et se régénère. Et si vous épilez le lendemain ou après quelques jours, il est certain que la douleur soit moindre même si elle ne disparaît pas totalement.

Dans ce même contexte, il est conseillé de s’épiler deux ou trois jours avant le moment où vous souhaitez être belle. Il convient de rappeler que l’épilation provoque des rougeurs durant une journée entière. Ainsi, si vous faites l’épilation le lendemain du jour J, elle va sûrement laisser des traces.

Astuces naturelles pour bien se préparer

Certaines personnes prennent une douche chaude dans le but de détendre la peau. Un bon bain est également meilleur pour dilater les pores. Une fois atteint cet objectif, il devient facile d’enlever les poils. Selon les habitués, l’épilation peut par la suite moins douloureuse.

Quant aux autres, ils mettent de l’eau froide sur la zone à épiler pendant au moins 30 secondes avant l’épilation. Cette technique de l’hydratation est aussi efficace pour réduire les rougeurs.

Anesthésiez la partie épilée

Il existe d’innombrables manières d’anesthésier la peau. Cette méthode doit être faite avant l’application de la cire ou avant le passage de votre épilateur. L’objectif consiste non seulement à soulager la douleur, mais également à réduire les réactions de l’épiderme.

  • La pommade anesthésiante: seulement disponible en pharmacie, l’article est prisé de son efficacité à fond de train.
  • Le talc saupoudré: facile à utiliser, il suffit de mettre le produit sur la partie à épiler. Il évite l’apparition de boutons et diminue la brulure.
  • Les antidouleurs: il s’agit d’une solution plus extrême, mais comme nous ne supportons pas la douleur, on doit s’en servir.

Épilez en adoptant les bons gestes

Pour limiter la sensation de tiraillement de la peau, quelques gestes de base doivent être maîtrisés. Vous êtes invités à tirer la peau dans le sens contraire de l’épilation. Si vous êtes habitués à utiliser des bandes de cire, optez alors pour les bandes plus fines. Même si le nombre de poils déracinés est moindre, au moins la douleur est aussi réduite.

Bien utiliser les accessoires de l’épilation

Pour ceux qui ont l’habitude de servir des bandes de cire, nous vous conseillons de les appliquer dans la direction où les poils poussent. Et si vous les arrachez, vous devez les tirer d’un coup brusque du bas vers le haut. Si la douleur vous fait autant mal après l’épilation, utilisez une lotion hydratante pour apaiser cette sensation.

En bref, même s’il est impossible de faire disparaître entièrement la douleur durant et après l’épilation, quelques techniques sont pratiques pour la réduire. Lisez bien alors les conseils ci-dessus et vous serez toujours prête à affronter cette épreuve.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *